Contrat-programme de Royal Air Maroc: Décollage imminent?

Entreprises

Abdelhamid Addou, PDG RAM

Dernière ligne droite pour la conclusion du deuxième contrat-programme Etat-Royal Air Maroc. Attendue pour la fin 2019, la signature de cette feuille de route semble se profiler à l’horizon. 
« Comme vous le savez nous avons finalisé le contrat-programme et la vision stratégique de Royal Air Maroc. Nous étions sur des discussions et des points de négociation avec le ministère de tutelle. Après le changement ministériel, il y a eu une nouvelle dynamique qui s’est instaurée et aujourd’hui, nous sommes totalement alignés avec notre tutelle », nous confie Abdelhamid Addou, DG de la RAM.
Le responsable ajoute: « Il s’avère que nous ayons eu quelques semaines de retard certes, mais je vous assure que nous sommes très optimistes ».
« Il faudra juste patienter quelques semaines et tout ira bien », indique Addou.
Pour rappel, Royal Air Maroc attend la signature de ce deal depuis 2016. Il y a quelques mois, lors d’une réunion de la Commission de contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants consacrée à l’examen du rapport de la Cour des comptes sur les établissements et les entreprises publiques, le ministre de tutelle Mohamed Sajid avait promis la concrétisation du contrat-programme vers la fin d’année. 
Dans un contexte sectoriel fortement concurrentiel, en effet, en dépit duquel la compagnie nationale a réussi à tenir bon. «RAM, qui a connu des difficultés, a entrepris de profondes réformes ces dernières années, lui permettant de faire face à la concurrence des compagnies étrangères et d’aboutir à d’importantes réalisations », avait admis Sajid.
La Cour des comptes avait d’ailleurs plaidé pour la nécessité de la mise en place du contrat-programme avec les entreprises publiques qui opèrent dans un cadre concurrentiel, dont RAM.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *