La dette extérieure publique du Maroc s’élève à 335 milliards de dirhams

Économie

La direction de la trésorerie et des finances extérieures a indiqué dans un rapport publié le 31 décembre,  que la dette extérieure publique du Maroc  s’élevait à 334,95 milliards de dirhams jusqu’à fin septembre 2019.
Dans sa publication statistique périodique relative à la dette extérieure jusqu’au mois de septembre 2019, la direction a indiqué qu’au cours des neuf premiers mois de 2019, les prêts accordés au Trésor et aux marchés publics se sont élevés respectivement à 151,4 et 183,5 milliards de dirhams.
Concernant la structure de la dette publique, les créanciers multilatéraux constituent le premier groupe dont le Maroc doit une part de 49,5% de la dette publique extérieure, suivis des créanciers bilatéraux avec 26,2%, puis du Fonds monétaire international et des banques commerciales à 24,3%.
Les institutions publiques et les entreprises représentent 53,9% de la dette totale, suivies du Trésor avec 45,2%.
Au cours de cette même période, 22 milliards de dirhams ont été mobilisés pour le secteur public, dont 10,5 milliards de dirhams ont été affectés au Trésor et 11,5 milliards de dirhams pour des projets d’entreprises publiques.
Quant au service de la dette extérieure publique, il atteignait 19,5 milliards de dirhams à fin septembre 2019, dont 8,5 milliards de dirhams pour les comptes spéciaux du Trésor, et 11 milliards de dirhams pour les institutions et les marchés publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *