Libertés individuelles. Le CNDH sera-t-il entendu par les députés ?

Maroc

Le Conseil national des droits de l’Homme vient de soumettre ses recommandations portant sur l’amendement du Code pénal aux deux Chambres du Parlement. Sera-t-il écouté par les parlementaires qui sont très attendus sur la révision de ce texte ? Rien n’est moins sûr surtout sur le volet des libertés individuelles. Les propositions du CNDH sont jugées trop «audacieuses» par rapport à la nature de la société marocaine.
Retrouvez l’intégralité de cet article dans l’édition disponible en kiosques, ou en version e-Paper

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *